Autonomie, nomadisme et écologie

Après une longue période d’inactivité, un nouvel article sur un projet qui me tient à coeur, les randonnées en cyclotourisme, de préférence en autonomie…

Dans ce but, j’envisage depuis maintenant quelques mois l’acquisition d’un tricycle couché.

Pourquoi un tricycle ? Pour le confort et la charge matérielle que ça peut supporter, pour le côté amusant de sa conduite, pour la stabilité qui permet de s’arrêter pour prendre une photo sans descendre de l’engin… Et, il faut bien l’avouer, pour l’originalité!

Après avoir testé un engin de ce type chez http://www.velocouche.ch, je m’oriente vers un model pliant car je compte l’utiliser également pour aller travailler (25km par jour) la majeure partie de l’année…

Je tâcherai de créer un nouveau billet à chaque voyage (« velotaff » excepté, bien sûr).

En plus du tricycle, viendra probablement une tente de bonne qualité, en coton et assez spacieuse, le poids sera alors moins un souci que sur le dos.

Ce contenu a été publié dans Balades, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *