du 7 au 17 mars, la fête à l’inefficacité !

83e salon international de Genève de l’inefficacité énergétique.

La grande messe au gaspillage de ressources commencera ce 7 mars 2013, 83 ans qu’on fête et glorifie ces gouffres énergétiques que sont les voitures.

Que ce soit pour

  • Les chars d’assaut civils, qu’on nomme sobrement « 4×4 »
  • Les missiles de route, appelés en général « sportives »
  • Les bus de transport pas trop en commun, plus connus sous le sobriquet de « familiales »
  • Les réducteurs de trottoirs, habituellement nommés « utilitaires »

On vante tant et plus ces engins lourds, dangereux, polluants, puants, au rendement ridicule et terriblement consommateurs de ressources, que l’on affiche bardé de leurs accessoires… ah, on me souffle que les « escort girls » qui se posent langoureusement sur les carrosseries ne font pas partie des accessoires de l’automobile, elles ne seraient que des aides à la réflexion; faut bien amener le sang au centre de la pensée des potentiels clients.

On se félicite du gaspillage, on prie la très sainte automobile pour des prétendues qualités qui, une fois observées de près, ne tiennent plus la route, finissent dans le fossé ou font des tête à queue.
Amusons nous sur certains des arguments massues…

Mon 4×4 est bien plus sûr, grâce entre autre à la position plus élevée du conducteur

  • comprendre plus sûr pour le conducteur tant que les autres sont plus bas… plus dangereux pour tous les autres

Avec ma sportive, je vais de 0 à 100 en 2 secondes

  • c’est limité à 30 ici…

Avec ma familiale, il y a de la place pour tout le monde

  • mais pas trop quand-même, j’vais pas faire du co-voiturage, non mais!

Grâce à mon utilitaire, je peux trimbaler pleins de trucs

  • Dont je n’ai pas vraiment besoin – et comme je ne suis pas paraplégique, je me parc sur les trottoirs pour charger/décharger

Et maintenant, quelques chiffres

Renault Kangoo (« utilitaire »)

  • Masse à vide en ordre de marche : 1394 kg
  • Masse maximale autorisée : 1924 kg (masse à vide x 1.38)
  • Prix conseillé : 22’400.00 CHF
  • Consommation : 7,7 l/100 km
  • Emission CO2 : 180 g/km

Opel Ampera (« sportive » hybride, une excuse vert-de-gris)

  • Masse à vide en ordre de marche : 1732 kg
  • Masse maximale autorisée : 2000 kg (masse à vide x 1.15)
  • Prix conseillé : 47’900.00 CHF
  • Consommation : 1,2 l/100 km (plus la transformation en électricité nécessaire au fonctionnement du moteur électique)
  • Emission CO2 : < 27 g/km (plus la transformation en électricité nécessaire au fonctionnement du moteur électique)

Volvo XC90 (« Familiale »)

  • Masse à vide en ordre de marche : 2141 kg
  • Masse maximale autorisée : 2750 kg dont 100 kg sur le toit (masse à vide x 1.28)
  • Prix conseillé : 63’700.00CHF
  • Consommation : 8,2 l/100 km
  • Emission CO2 : 215 g/km

Porsche Cayenne (« 4×4 »)

  • Masse à vide en ordre de marche : 2070 kg
  • Masse maximale autorisée : 2765 kg (masse à vide x 1.38)
  • Prix conseillé : 78’300.00 CHF
  • Consommation : 11,2 l/100 km
  • Emission CO2 : 263 g/km

A comparer avec un exemple du véhicule le plus efficace jamais conçu par l’Homme :

HP Velotechnik Gekko (Tricycle couché, vélo de « luxe »)

  • Masse à vide en ordre de marche : 15.4 kg
  • Masse maximum autorisée : 150 kg (masse à vide x 9.74)
  • Prix conseillé : 2’425 CHF
  • Consommation : 0 l/100 km
  • Emission CO2 : 0 g/km

Donc, là où un vélo peut porter et donc déplacer presque 10 fois son propre poids, le véhicule motorisé n’arrive même pas à le déplacer deux fois.

À ce constat, on peut ajouter que la voiture n’aide en rien à l’amélioration de l’état de santé (surtout quand on compte les accidentés de la route) et, vu le prix exorbitant des différents modèles, ne fait même pas gagner de temps sur la plupart des déplacements effectués, contrairement au vélo.

Cette année, comme les précédentes, je devrai gaspiller du papier pour décliner les invitations au salon de l’aberration et supprimer toutes les publicités qui vont fleurir dans ma pauvre boîte à lettres; enfin, il parait que c’est normal, au printemps…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à du 7 au 17 mars, la fête à l’inefficacité !

  1. Losgrinn dit :

    Quelle verve et quel clairvoyance aussi. L’incohérence que les humains pratiquent avec beaucoup d’insistance est ahurissante.
    Peut-être que l’on se croisera à l’autre salon.

  2. admin dit :

    Erratum sur les chiffres…

    Pour les véhicules à moteurs, la masse maximale autorisée est bien la masse totale du véhicule avec ses occupants et bagages…

    Pour le véhicule à propulsion humaine, la masse maximale devrait s’appeler « Charge maximale » car c’est la masse que le vélo peut supporter en plus de son propre poids… l’écart se creuse encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *